Quand Papy escalade les cols du Tour de France

Voici le champion du village de Cornemont.

Tout le monde l’appelle le “papy-grimpeur”. De fait, ce surnom est sur toutes les lèvres des 600 habitants du village. “Allez-y voir. Il vit dans la maison au bout du chemin, à gauche”, Nous brûlons de vous le faire mieux connaître.

Sur place, Raymond vient nous ouvrir. C’est un bonhomme ridé, tremblant, à chevelure blanche comme neige. A sa vue, dans son short d’avant-guerre, on est loin d’imaginer les prouesses qui font sa réputation. Et pourtant.

Le record du plus vieux cycliste serait détenu par un jeune gaillard de 107 ans, mais Raymond balaie cet exploit d’un ton dédaigneux :

Pas mal, le grand-père, mais moi, j’ai parcouru sans m’arrêter 3 cols de première catégorie du Tour de France, dont l’Aubisque et le col du Faimure“.

Une aisance inouïe

Et le voilà qui enjambe sa machine, inspire un grand coup, et file sur la route d’une allure inattendue. D’autant que ses mollets dénudés font penser à des flûtes à champagne.

Un bon quart d’heure plus tard, il revient, à peine essoufflé : “vous voyez bien, je ne sue même pas”.

Tout heureux de son exploit, il entre dans sa maison et en ressort avec deux bouteilles de Bordeaux. “Une pour moi et l’autre pour vous”. Il porte le goulot à ses lèvres et en deux coups de cuiller à Pau, il a vidé ce qu’il appelle “sa gourde”.

Une recette inattendue

Le champion poursuit :”C’est vrai que je bois comme un trou. Je crois d’ailleurs que c’est comme ça que je tiens. Je mange fort gras -ça donne de la force- et je n’ai pas renoncé aux plaisirs de la chair”.

Voilà ce qui est bluffant. C’est le mot juste, car quand on lui pose la question de son âge précis, il ricane : “Hé hé! Je savais que vous me poseriez la question. Vous n’allez pas le croire. Quel âge me donnez-vous?”. Mon confrère Armand Magistral hésite, puis lance, enthousiaste : “je dirais que vous avez pas loin de 100 ans”.

Raymond cesse de sourire et, cette fois très en colère s’écrie : “Non mais, vous rêvez : j’ai à peine 34 ans!”, puis ajoute : “et ça change quoi à mon exploit?”.

Pas grand-chose, en effet” murmurons-nous ensemble.

Heureusement, vous ne vous déplacerez pas pour rien, car Cornemont est un charmant village, avec des restaurants convenables et un marché très sympathique.

A propos Augustin Kanniemer 31 Articles
Augustin Kanniemer, fin observateur, est maire de Cornimon (France) depuis 2015.

2 Commentaires

  1. Je suis un jeune de Cornemont et je connais se type. C’est vrai que c pas du tout un papy, mdrrr, s’est un jeune du coin mais ki picole comme un trou. Il est toujours mort-plein mdr. Du coup c vrai qu’il a grave une tete de vieux. Une fois on l’a ramassé dans une grange, il voulait se tapé une vache tellement qu’il étais bourré mdrrrrr

    • Et y a vraiment des mecs de chez vous qui ont été le voir chez lui pour l’interviouvé? Il dit sa a tout le monde quand il est bourré, k’il est un coureur cycliste légendère. Vous etes vraiment des graves, vous croyé n’importe qui vous, j’hallucine putain, ptdrrrrrrrrrr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.